Se préparer à visiter les climats les plus extrêmes

Se préparer à visiter les climats les plus extrêmes

Dans un monde de plus en plus industrialisé, connu, balisé, il reste encore des oasis préservées, sauvages et loin des sentiers battus. Les climats extrêmes et variés que proposent notre planète bleue en sont l’une des principales raisons : dans ces régions peu propices à la vie humaine, la nature règne encore en maître. Envie d’aventure, de solitude, de paysages inoubliables, ou de tout simplement d’admirer un ciel étoilé comme l’Europe n’en propose plus ? Alors ces endroits sont faits pour vous – à condition de se préparer à y affronter des conditions climatiques pour le moins hostiles.

Neiges éternelles, déserts brûlants 

Ces régions sauvages et épargnées viennent sous toutes les formes. L’Antarctique par exemple, auréolée de son titre de continent le plus froid du monde, accessible uniquement en navires brise-glace, offre ses paysages à couper le souffle au voyageur aventureux. L’amateur de grands froids pourra aussi prendre la route de Oymyakon, petit village de la république de Sakha (Russie), un des endroits les plus froids du monde à être habité (avec un chouette record de -67,8°C).

Si l’été éternel est davantage votre tasse de thé, le désert de Dasht-e Lut, en Iran, a la réputation d’être le plus chaud du monde, et présente l’avantage d’être niché au cœur d’une région à l’Histoire de multiples fois millénaires et à la culture d’une richesse étourdissante. Le désert chilien d’Atacama est quant à lui le plus sec du monde.

Mais il existe de nombreux autres endroits à visiter, qu’ils soient secs ou humides, plats ou en haute altitude.

Comment se préparer ?

Tous les climats extrêmes ont au moins une chose en commun : ils mettront votre corps à rude épreuve. Il faut donc partir préparé ! Avant votre voyage, une acclimatation aux hautes altitudes, à la chaleur ou ou froid ne peut qu’être bienvenue. Il faudra aussi arriver dans une condition physique au top, et donc faire de l’exercice.

Il faudra aussi empaqueter vos bagages avec soins. Vêtements appropriés, chaussures à l’avenant, médicaments… Selon votre destination, il vous faudra de nombreux outils pour tenir la route. Que ce soit le froid ou la chaleur qui ait vos faveurs, pensez aussi au soleil dont les dégâts sur votre peau s’ajouteront à ceux du climat. Embarquez donc les cosmétiques appropriés : écran solaire bien sûr, mais aussi hydratant pour remettre la peau d’aplomb. En la matière, le choix est large. Pensez donc à être éco-responsable, et à privilégier la qualité. Les cosmétiques Nu Skin par exemple jouissent d’une excellente réputation, et suivre les mises à jours Nu Skin est un excellent moyen de recevoir des astuces pour le soin de la peau… sous tous les climats.

Sachez vous entourer

Il faudra aussi considérer la question du guide. Les climats extrêmes comportent leur lot de dangers, et des guides compétents vous aideront à les affronter. En la matière, choisissez si possible une compagnie locale et éco-responsable, qui assurera notamment la collecte des déchets du voyage et leur recyclage.

L’impact environnemental du tourisme n’est à surtout pas négliger. L’Everest est devenu une déchetterie à ciel ouvert, et infliger ce sort à certains des derniers endroits préservés de la planète serait un crime.

Bon voyage

Qu’il fasse chaud, froid, humide ou sec, où que vous alliez, l’important, c’est de profiter ! Les climats extrêmes offrent des possibilités d’escapades uniques. Préparez-vous comme il se doit, soyez prudent et organisé, et amusez-vous !

Je suis Clément, écologiste investi et passionné par le voyage. Je vous propose des informations pour avoir un comportement plus écolo dans vos voyages et vacances.

Autres articles associés